Ma première vraie barquette de frite

Ouais bah après 5 ans à manger des graines, je peux vous dire que ça m’a fait un drôle d’effet de découvrir le vrai goût des frites.

La dernière fois que j’ai goulayé des vraies frites, c’étaient celle de ma grand-mère. Des vraies patates qu’elle découpait avec ses mimines et qu’elle faisait à la friteuse. C’était bon.

Mais là, à la frontière franco-belge, on ne parle plus de frites domestiques. Oh non ! On parle d’Art de la frite !

Et moi j’ai savouré ma première vraie barquette de frites. Jolie couleur dorée. Un léger croustillant à l’extérieur et tout moelleux au-dedans. J’y ai adjoint une sauce qui arrache les papilles. Et c’était savoureux.

Depuis plusieurs mois, je me suis détendue de la nourriture. J’ai ré-ouvert certains chakras que j’avais fermé : le fromage, l’alcool… Et les frites !

Et depuis que j’habite le Nord (ça fait 1 an !), j’ouvre encore plus grand mon cœur. Pas de viande (ça peut arriver que j’en mange une fois dans l’année). Du fromage. Des apéros. Puis le rire et le plaisir.

C’est pas que ce soit nouveau. C’est juste que ça revient dans ma vie.

Auteure : Angélique

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *